En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Le Réveil Matin

6:00 am 8:45 am

Emission en cours

Le Réveil Matin

6:00 am 8:45 am


Sous-financement au communautaire : La réalité valoise

Écrit par sur 1 mars 2022

Le sous-financement touche les organismes de la région. En entrevue à Bye Bye Boulot lundi, la directrice générale du Centre de bénévolat d’Acton Vale est revenue sur les démonstrations du milieu à la grandeur de la province. Le secteur communautaire s’est mobilisé afin de demander un meilleur financement de Québec en vue du prochain budget.

Selon Lysanne Collard, le manque de fonds affecte particulièrement la rétention de main-d’œuvre. Les employés peuvent se tourner vers de meilleures conditions de travail dans le secteur privé. Du nouveau financement permettrait d’arrêter cette hémorragie. L’argent serait aussi utilisé pour bonifier les services alimentaires de l’organisme.

Au Centre de bénévolat, le financement est divisé en tiers. Il provient de subventions gouvernementales, de profits amassés par les différents services et d’autres revenus comme les dons.

Si plusieurs organismes de la province ont participé à une grève rotative pendant la semaine du 21 février, elle explique pourquoi fermer boutique est plus compliqué pour eux.

 

Achat de nouveaux équipements

La direction compte bien se procurer du nouvel équipement pour ses services alimentaires. Un projet a été déposé aux BIEC Montérégie cette année. Le Centre a demandé du soutien pour l’achat d’un robot culinaire et d’un mélangeur commercial. Ces nouveaux acquis pourraient bien doubler la rapidité de production en cuisine. 

Le Centre n’a pas été retenu pour les bourses d’initiative. La directrice générale, Lysanne Collard, soutient que cet équipement sera essentiel pour le développement de la popote roulante. La demande pour cette dernière est en pleine expansion.

 

Entrevue complète de Lysanne Collard


Continuer la lecture