Spécial sur la crise du verglas – Maurice Coutu et Michel Boulay

0
853

Il y a vingt ans, la région était frappée par la crise du verglas.

Quelques témoignages d’auditeurs:

Sylvie: « Douloureux souvenir avec un bébé de 6 mois, seule à la maison avec mon jeune ado de 12 ans et mon jeune bébé. Mais la famille nous a aidé, une chance. »

Johanne était dans un condo à Longueuil et se chauffait avec un poêle au kérosène, la fenêtre ouverte pour éviter les mauvaises odeurs. Elle cuisinait sur son BBQ.

Michèle a passé deux semaines chez ses parents avec ses enfants alors que son conjoint était resté à la maison.

Diane souligne l’implication de Gaétan Chevanelle dans le projet de Radio-Acton qui a démarré suite à la crise du verglas.

Guy a passé 31 jours sans électricité à Upton et a eu beaucoup de dégâts sur son terrain boisé.

Marie a passé cinq semaine sans électricité à Sainte-Christine. Elle faisait ses repas sur BBQ jusqu’à ce que le centre communautaire offre de la nourriture. Elle se rappelle que Maurice Coutu lui permettait de laver ses vêtements et de prendre sa douche au Centre d’accueil pour les aînés.

En entrevue, Maurice Coutu, alors conseiller municipal, puis maire d’Acton Vale de l’automne 1998 jusqu’en 2005, accompagné de Michel Boulay de la Société d’histoire d’Acton Vale, qui était alors attaché politique pour le député Claude Boucher.

Télécharger partie 1

Télécharger partie 2

Ils nous parlent aussi des débuts de Radio-Acton. Dans les premières années, Radio-Acton diffusait seulement quelques heures par intermittence pour des radios-événements! Il y a eu beaucoup d’évolution depuis!

Télécharger partie 3 sur l’histoire de la radio